Auto-entrepreneur : statut idéal du coach sportif ?

coach sportif auto-entrepreneur bpjeps

 

A moins qu’une salle de Fitness ou une box CrossFit ne vous embauche en tant que salarié, via un CDI ou un CDD, vous commencerez certainement votre carrière de coach sportif et/ou d’instructeur Fitness en tant qu’indépendant.

 

L’auto-entrepreneur : le meilleur statut pour débuter en tant que coach sportif ?

Se pose alors la question du statut juridique à adopter.

Vaut-il mieux débuter en tant qu’auto-entrepreneur (aujourd’hui officiellement appelé « micro-entrepreneur »), en entreprise individuelle ou sous une autre forme juridique ?

 

Bien qu’il peut être pertinent de se pencher sur les particularités de chaque situation, la réponse est très majoritairement : « Oui, il vaut mieux commencer en tant qu’auto-entrepreneur ».

 

Pourquoi donc ?

 

 

Les avantages du statut d’auto-entrepreneur

Avantages auto-entrepreneur coach sportif bpjeps

Le statut d’auto-entrepreneur offre une souplesse et une simplicité qui est particulièrement appréciée lorsque l’on se lance.

 

 

 

En voici les principaux avantages :

  • Démarches de création simplifiées à l’extrême (quelques minutes suffisent sur internet). De même pour vos déclarations mensuelles ou trimestrielles de chiffres d’affaire.
  • Pas de charges sociales ni d’impôts à payer si vous ne faites aucune vente (chiffre d’affaires nul). La seule exception est la CFE (Cotisation Foncière des Entreprises) mais vous en êtes dispensé la 1ère année d’exercice
  • Comptabilité simplifiée : on vous demande seulement une comptabilité simplifiée de type « recettes/dépenses ».
  • Pas de TVA : et oui, alors qu’une entreprise individuelle devrait reverser la TVA de 20% à l’Etat, vous en êtes affranchi. Sur une prestation de coaching à 80€, alors qu’une entrepreneur individuel ne toucherait que 64€ de CA net, vous, vous touchez… 80€.

 

Vous trouverez sur ce site le détail des avantages que ce statut offre.

 

 

Les inconvénients du statut d’auto-entrepreneur

Et oui, on ne peut pas avoir que des avantages !

Voici donc les principaux inconvénients du statut d’auto-entrepreneur :

  • Plafond de chiffre d’affaires de 33 200€ en 2017 pour les coachs sportifs, soit un peu plus de 2760€ par mois. Si votre activité prend de l’ampleur, vous devrez changer de statut et passer en général à une entreprise individuelle.
  • Aucune déduction des charges : si vous avez beaucoup de charges liées à votre activité (investissement dans du matériel, frais de transport, frais de communication comme un site internet, frais de téléphone, assurance…), vous ne pouvez déduire aucune charge de votre chiffre d’affaires. Dans certains cas, vous pouvez vous retrouver à payer davantage de frais qu’un auto-entrepreneur.
  • Vous ne pouvez pas déduire la TVA : du coup, lorsque vous achetez du matériel ou une prestation, vous la payez plein pot, avec la TVA.
  • Vous ne pouvez embaucher personne : ce qui peut être gênant si votre activité se développe fortement. Alors que vous pouvez embaucher en entreprise individuelle (malgré son nom qui prête à confusion).

 

Les modalités pour devenir coach sportif auto-entrepreneur

Pour devenir coach sportif auto-entrepreneur en règle avec la législation, vous devez obligatoirement :

  • Avoir un diplôme de type BPJEPS AGFF / BPJEPS Activités de la Forme, licence/master STAPS…
  • Avoir reçu votre carte professionnelle
  • Avoir souscrit à une assurance Responsabilité Civile Professionnelle (RC Pro)
  • Et bien-sûr avoir créé votre auto-entreprise

Bien que les modalités de création soient simplifiées par rapport à une entreprise individuelle ou à une société, reste qu’il ne vaut mieux pas se tromper sur certains choix stratégiques, notamment en ce qui concerne les aides dont vous pouvez avoir droit (type ACCRE, ARE ou ARCE), l’option de l’impôt libératoire ou encore le choix ou non de l’agrément « service à la personne ».

Pour ne pas vous tromper dans ces choix, il peut être utile de bien se faire conseiller. Certaines sites sont spécialisées dans l’accompagnement aux auto-entrepreneurs, comme Portail Auto-Entrepreneur qui a une section dédiée aux coachs sportifs.

 

 

Service à la personne et auto-entrepreneur

auto-entrepreneur service personne coach sportif 50 bpjepsEn tant que coach sportif, vous pouvez bénéficier de l’agrément « Service à la personne ».

Ce statut peut être demandé en tant qu’auto-entrepreneur.

 

Quel avantage ?

Un tout petit : « juste » le fait de pouvoir faire bénéficier à vos clients d’un crédit d’impôt de 50% sur vos prestations. Autrement dit, si vous facturez 80€ l’heure de coaching à un client, cela ne lui reviendra qu’à 40€, une fois la déduction faite sur ses impôts.

 

Attention toutefois, vous ne pouvez pas demander l’agrément « Service à la personne » si vous cumulez d’autres activités en tant qu’auto-entrepreneur. Si vous facturez par exemple des heures à un club de Fitness ou une box CrossFit, vous ne pouvez pas prétendre à l’agrément « Service à la personne ». Vous ne pouvez que faire du service à la personne au domicile de vos clients.

 

Pas toujours facile de faire le bon choix…

2 commentaires

Rajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.