Vos pratiquants arrivent fatigués en salle…

Fatigué Devenir coach sportif Diplôme BPJEPS AGFF BP formation

 

… Sachez leur donner les bons conseils !

 

nb de Frédéric : cet article est le premier écrit par Christophe Harmand, qui va contribuer à enrichir le blog de ses connaissances. Christophe est entre autres coordinateur d’un centre de formation qui propose les spécialités AGFF, APT et AAN du BPJEPS. Vous pouvez le découvrir plus en détails sur la page présentant les auteurs du blog

 

Que ce soit sur le plateau de musculation, les appareils de cardio (mention D du BPJEPS) ou en cours collectif (mention C), il n’est pas rare d’observer des pratiquants arriver en baillant, avec des cernes, la tête basse et tout simplement déjà fatigués avant votre séance.

Le rôle du coach est avant tout de les conseiller dans la salle. Après tout, celui qui a les compétences et les connaissances dans le domaine, c’est vous !

Sans rentrer dans les explications du système hormonal ou des rythmes circadiens, vous pouvez prodiguer à vos pratiquants quelques astuces pour leur permettre d’arriver un peu plus « frais » devant vous.

(Pour une description de la fatigue, consulter l’article de Frédéric : la fatigue en sport).

 

3 choses à éviter pour améliorer la qualité du sommeil

 

Éviter la douche bien chaude avant de se coucher → le corps a besoin de descendre sa température corporelle durant la nuit, une douche chaude va retarder cet état et donc prolonger la phase d’endormissement (on se tourne et se retourne sans arriver à s’endormir).

 

Éviter le dîner trop lourd (calorique) → la digestion est une travail à temps plein pour l’organisme. Tant qu’il est actif pour dégrader ce qu’à apporté le dîner, il n’est pas dans les bonnes dispositions pour s’endormir.

 

Éviter les écrans à LED (TV, ordinateur, tablette, téléphone portable) → la technologie LED reproduit le spectre de la lumière bleue (celle du soleil) et inhibe l’hormone (mélatonine) qui permet de dormir.

 

 

2 manières d’optimiser sa séance lorsque l’on est fatigué

 

Adapter la séance à son état de forme → sachez réduire la durée, le nombre de séries, la charge ou augmenter le temps de récupération.

 

– Utiliser la chronobiologie pour choisir l’objectif de sa séance → le matin, le corps est plus enclin au travail aérobie et préférera le travail de force ou de haute intensité en fin d’après midi.

Pensez donc à ne pas trop contrarier ce qu’attend votre corps.

 

1 opportunité de modifier sa routine

Au risque d’être déçu par sa performance dans sa séance habituelle, allez découvrir le reste de la salle → si vous êtes un(e) habitué(e) du plateau, allez découvrir la séance d’assouplissement ou de PILATES. Si au contraire vous êtes assidu(e) au cours collectifs, testez les appareils de musculation et de cardio pour découvrir l’autre versant de la salle.

Le corps a besoin de nouveaux challenges, nourrissez le donc de nouvelles activités.

 

3, 2, 1…

 

Écrit par Christophe.

Pour me joindre par mail : christophe@reussirsonbpjeps.com

Rajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.