Handicap et formation BPJEPS AF / AGFF : est-ce compatible ?

handicape handicap Devenir coach sportif Diplome BPJEPS AGFF AF BP formation

Une personne ayant un handicap physique ou mental peut-elle exercer le métier de coach sportif ? Dans certains cas, oui, voyons, lesquels…

Un lecteur du blog ayant un handicap m’a récemment contacté pour que je l’aide dans la rédaction de son dossier de demande d’aménagement pour personnes handicapées souhaitant suivre la formation BPJEPS AF / AGFF.

 

Livret gratuit à télécharger : cliquez sur l’image

Visuel Livret PENDANT

 

Certains autres lecteurs du blog ayant peut-être également cette problématique, je me suis dit qu’un article explicatif pourrait vous informer, vous donner espoir et vous aider dans votre démarche.

L’histoire du lecteur du blog Réussir son BPJEPS

 

Le lecteur du blog, que je nommerai A pour préserver son identité, est un ancien sportif de haut niveau qui souffre d’arthrodèse des 2 chevilles, ce qui limitent donc énormément la mobilité de celles-ci.

Suite à de nombreuses fractures des 2 chevilles, des opérations, des vis et une greffe d’os, A ne peut plus courir. Par contre, cela ne l’empêche absolument pas d’effectuer la majeure partie des mouvements de musculation. A effectue d’ailleurs 10 reps au squat à 160kg, ce qui est bien supérieur aux performances moyennes des étudiants se présentant aux épreuves de sélection du BPJEPS AF / AGFF.

 

Problème : les TEP/EPEF (les épreuves de sélection communes obligatoires indispensables pour pouvoir entrer en formation BBPJEPS AF / AGFF) intègrent le test de Luc Léger, une épreuve de course à pied où le candidat doit faire des allers retours de plus en plus rapide entre 2 repères.

A ne pouvant pas courir, il ne peut donc effectuer le test de Luc Léger.

 

 

Quels types d’handicap ?

Il peut s’agir d’un handicap physique mais également d’un handicap mental ou de troubles psychiques.

 

 

Quels types d’aménagements d’handicap possibles ?

 

Les aménagements d’handicap peuvent porter sur les TEP/EPEF mais également :

  • Sur les tests de sélection spécifiques à chaque centre de formation
  • Sur le cursus de formation en lui-même
  • Sur les épreuves de certification, autrement dit les UC que vous devez valider pour avoir votre BPJEPS AF / AGFF

 

 

Aménagements et non dispense

Hand stand handicap chaise roulante Devenir coach sportif Diplome BPJEPS AGFF AFAttention à la nuance de taille : vous ne serez pas dispensé de faire telle ou telle épreuve. En revanche vous pourrez avoir des aménagements. Autrement dit vous ferez l’épreuve en question moyennant des modifications de celle-ci afin que vous puissiez l’effectuer malgré votre handicap.

 

 

Le volet sécurité des usagers

Selon la nature de votre handicap, vous pourrez ou non prétendre à entrer en formation BPJEPS AF / AGFF. L’un des points essentiels pris en compte par la DRJSCS (Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale) est le volet sécurité des usagers.

 

Autrement dit, si votre handicap est incompatible avec une sécurité suffisante des usagers, vous ne pourrez prétendre à entrer en formation.

 

 

Option « cours collectifs » / mention C et/ou option « haltérophilie, musculation » / mention D ?

Votre handicap vous permet-il de ne présenter que l’option « haltérophilie, musculation » / mention D, que l’option « cours collectifs » / mention C, ou les 2 mentions ?

 

Aucune référence à telle ou telle mention n’est faite dans les dossiers. Vous pouvez donc théoriquement présenter les 2 mentions.

 

Dans la pratique, la logique prévaudra. Les handicaps sont généralement moins pénalisants dans le cadre de l’option « haltérophilie, musculation » / mention D que dans l’option « cours collectifs » / mention C.

 

 

Procédure à suivre si vous avez un handicap

 

La procédure à suivre est assez longue et complexe. Cela demandera une motivation et une persistance importante de votre part.

 

Voici les grandes lignes des démarches que vous aurez à effectuer avant de débuter les tests de sélection :

  • Vous faites une demande d’aménagement auprès de la DRJSCS de votre région
  • La DRJSCS vous remet un dossier de demande d’aménagement, accompagné de la liste des médecins agréés de votre région ainsi que du descriptif des TEP/EPEF à destination des médecins
  • Vous remplissez la demande pour la mise en œuvre de dispositions particulières pour personnes handicapées candidates à une formation au BPJEPS
  • Vous contactez un ou plusieurs centres de formation BPJEPS AF / AGFF afin qu’ils vous donnent les descriptifs détaillés des épreuves (tests de sélection, exigences préalables à la mise en situation pédagogique, épreuves certificatives…)
  • Vous demandez l’avis du médecin agréé
  • Une fois l’avis médical recueilli, vous faites acte de candidature auprès du ou des centres de formation BPJEPS AF / AGFF que vous avez contacté
  • Le ou les centres de formation étudient les aménagements possibles en se basant sur l’avis médical. Selon la nature du handicap, ils demandent l’avis du directeur technique national du sport adapté ou l’avis du directeur technique national du handisport
  • Le ou les centres de formation transmettent à la DRJSCS tous les documents recueillis. C’est la DRJSCS qui donne in fine son accord ou non

 

Quand s’y prendre pour faire la demande d’aménagement ?

Aucun délai n’est spécifié mais la procédure semble longue. Vous y prendre 9 à 12 mois avant le début des tests de sélection n’est certainement pas un luxe.

 

 

Un exemple pour remplir sa demande d’aménagement

Handicap CrossFit Devenir coach sportif Diplome BPJEPS AF AGFF BP formationLors de votre demande d’aménagements, vous aurez à expliquer en détails 3 points :

  • La nature de l’aménagement demandé
  • La nature de votre handicap
  • Vos perspectives de professionnalisation

 

Si l’on reprend l’exemple de notre lecteur A qui ne peut effectuer l’épreuve du Luc Léger à cause de ses chevilles, voici ce que je lui ai conseillé d’écrire :

 

Nature de l’aménagement demandé

Ne pouvant courir, je demande un aménagement de l’épreuve du Luc Léger aux TEP ainsi qu’un éventuel aménagement des épreuves de sélection, des EPMSP et/ou des épreuves certificatives si celles-ci comprennent une épreuves de course à pied (du type test navette ou test de Cooper)

 

Nature du handicap

J’ai une arthrodèse des 2 chevilles, qui limite donc énormément la mobilité de celles-ci.

Précédemment judoka de haut-niveau, j’ai subi de nombreuses fractures : 4 fractures de la cheville droite et 2 fractures de la cheville gauche.

Ne serait-ce que pour la cheville droite, on m’a opéré 4 fois, on m’a placé des vis et j’ai eu une greffe d’os.

L’arthrodèse que j’ai n’est pas réversible, d’après le diagnostic des médecins.

Celles-ci m’empêche de courir mais n’est par contre absolument pas gênante pour des exercices de force tel que le squat (où je peux effectuer 10 reps à 160kg).

 

Perspectives de professionnalisation

Etant à la fois ancien sportif de haut-niveau et pratiquant assidu de musculation, je suis passionné par le coaching sportif lié à la musculation et au fitness.

Mon handicap ne remet a priori pas en cause la sécurité que je peux apporter au usagers.

Celui-ci pourrait même s’avérer être un atout pour le coaching de personnes handicapés ou nécessitant une adaptation spécifique.

 

J’espère pouvoir faire une interview de ce lecteur une fois qu’il aura franchi toutes les étapes et obtenu la réponse définitive.

 

Saviez-vous qu’il était possible de passer une formation BPJEPS tout en étant handicapé ? Connaissez-vous le même cas de figure ? Partagez votre expérience en commentaire !

 

Livret gratuit à télécharger : cliquez sur l’image

Visuel Livret PENDANT

Rajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.