Nutrition / diététique et formation BPJEPS AF / AGFF

nutrition bts dietetique BPJEPS AGFF AF

Une lectrice du blog, Julie, m’a posé la question suivante :

« Je souhaite aussi compléter mon coaching par des conseils en nutrition / diététique, savez-vous si un complément de formation de ce genre existe ? »

 

La question étant particulièrement pertinente et la réponse pas si évidente, je me suis dit que ça pourrait faire le thème d’un nouvel article. Le voici donc !

 

Livret gratuit à télécharger : cliquez sur l’image

Visuel Livret PENDANT

 

Nutrition / diététique et coaching sportif : un lien inséparable ?

nutrition dietetique BPJEPS AGFF Activite formeSi vous êtes déjà sportif (j’espère quand même que vous l’êtes un minimum vu le secteur vers lequel vous vous dirigez), vous savez déjà que sport et nutrition vont de pair.

Impossible d’optimiser les progrès sportifs sans s’intéresser également à la nutrition.

Dès lors, il semble logique que tout bon programme sportif intègre également un programme nutritionnel.

 

Le BPJEPS AF / AGFF permet-il de créer des programmes nutritionnels ?

Non.

La création de programmes nutritionnels ne fait pas partie du programme officiel du BPJEPS AF / AGFF.

Certains centres de formation proposent en revanche une UC 10 (l’UC spécialisante du BPJEPS AGFF dont le contenu est laissé à la liberté du centre) sur la nutrition / diététique.

nb : l’UC spécialisante a disparu dans le nouveau BPJEPS AF

 

Cela peut vous apporter certaines bases et vous donner des outils intéressants, mais soyons clair :

Le contenu de cet UC 10 n’est pas contrôlé : votre centre peut vous enseigner du contenu actualisé de grande qualité comme vous donner des informations erronées…

Ce n’est pas parce que vous avez suivi une UC 10 spécialisante sur la nutrition/diététique que vous avez officiellement le droit de donner des conseils sur le sujet.

 

En tant que coach sportif, êtes-vous autorisé à créer des programmes nutritionnels ?

Non.

La réglementation donne cette exclusivité aux médecins nutritionnistes et aux diététiciens.

Légalement, vous n’avez donc pas le droit d’écrire un programme nutritionnel et de le donner à l’un de vos clients.

 

La réglementation peut paraître assez sévère, mais elle est un gage de qualité pour éviter que toute personne avec des notions de base en diététique se prenne pour le grand manitou de la diététique.

 

Est-il risqué de quand même le faire ?

On peut ici faire une distinction entre l’écrit et l’oral.

A l’écrit, il y a une trace. A l’oral, il n’y en a pas.

A l’écrit, vous prenez donc davantage de risques, surtout si vous indiquez des quantités (grammes, litres…).

 

Supposons que vous écriviez un programme alimentaire à un client et que ce dernier soit intolérant (sans le savoir) à l’un des ingrédients. S’il a des complications et qu’il a gardé une trace de votre super plan nutritionnel, il pourra légalement se retourner contre vous et vous poursuivre en justice. Et là, je vous souhaite bonne chance pour vous défendre car vous serez dans l’illégalité.

 

Au-delà du risque encouru, il y a également et surtout votre éthique et votre conscience professionnelle. La diététique et la nutrition sont beaucoup plus compliquées que ce que l’on pense. Ce n’est pas parce que certains programmes alimentaires marchent pour vous qu’ils vont marcher pour d’autres personnes. Réfléchissez à tous les cas particuliers que vous pouvez rencontrer : diabètes, allergies, intolérances, cholestérol…

 

C’est exactement comme pour le coaching sportif. Ce n’est pas parce que vous avez un corps de rêve et que vous connaissez bien les différents programmes de musculation que vous serez forcément un bon coach, capable de vous adapter à n’importe quel profil.

En diététique, c’est la même chose.

 

Quelles solutions s’offrent à vous pour inclure un programme nutritionnel dans vos coachings ?

J’en vois 2 principales :

  • Soit vous faites un partenariat avec un diététicien.
    Vous envoyez vos clients vers votre diététicien et c’est lui qui se charge du programme alimentaire en fonction des caractéristiques de votre client, de ses objectifs et de votre programme de musculation.

Avantage :

Vous n’avez pas à passer de formation complémentaire

Inconvénients :

X Surcoût pour le client / manque à gagner pour vous

X Vous ne maîtrisez pas l’ensemble de la chaîne

 

  • Soit vous décidez de vous former pour devenir diététicien.

Nb : je n’aborde pas la possibilité de devenir médecin nutritionniste, car comme son nom l’indique, c’est un médecin (donc BAC + 8) qui a en plus suivi une spécialité. A moins que vous ayez 10 ans devant vous, cela ne va certainement pas être la formation que vous allez privilégier

Avantages :

√ Vous maitrisez tout l’ensemble de la chaîne

√ Cela peut correspondre à une prestation complémentaire, que vous pouvez facturer en sus

Inconvénient :

X Nouvelle formation à passer (temps, coût…)

 

Quelles formations pour devenir diététicien ?

Comme pour devenir coach sportif, vous avez le choix entre passer par l’université ou par un organisme. Dans les 2 cas, la formation dure 2 ans.

nb : nous avons quand même de la chance car partout en Europe, les formations de diététiciens sont plus longues : 3 à 4-5 ans.

A l’université, il s’agit du DUT en génie biologique, option diététique.

Dans un organisme, qui peut être privé ou public, il s’agit du BTS diététique.

 

Et les DU (diplômes universitaires) Nutrition du Sport ?

Abdel, un lecteur du blog, m’a demandé :

« Salut Fred,
Il y a des DU et des certifications mis à part le BTS diététique et je voulais savoir si tu savais si c’était suffisant de passer un DU ou une certification en diététique/nutrition sportive pour pouvoir conseiller et faire des programmes. Notamment pour les sportifs de haut niveau car mon objectif sur le long terme est de devenir préparateur physique principalement et coach personnalisé en parallèle.

Je sais que le mieux c’est le BTS diététique mais comme il est coûteux et long je te pose la question car il y a des formations spécialisées en diététique sportive alors que le BTS est général. »

 

Voici la réponse de Florian André, diététicien nutrititonniste du sport, interviewé ici :

« Les formations courtes ne peuvent pas permettre d’atteindre des connaissances physiologique ou biochimique suffisante pour pouvoir analyser une alimentation ou un choix alimentaire.

Si l’objectif c’est de faire de la diététique, il faut faire le BTS.

Si l’objectif c’est de faire de la nutrition du sportif, il faut faire le BTS + un DU Nutrition du Sportif »

 

 

Je vais ici développer le BTS diététique car c’est la solution généralement choisie par les coachs sportifs et parce qu’elle est plus appropriée dans le cadre d’une reconversion professionnelle.

 

BTS diététique : en école ou par correspondance ?

Reussir son BPJEPS AF NUTRITION / DIÉTÉTIQUE ET FORMATION BPJEPS AF / AGFF cours a distance online en ligne sur internet sur ordinateurC’est une chance : le BTS diététique peut être suivi par correspondance.

 

L’intérêt de le faire par correspondance ?

√ Le prix : cela coûte sensiblement moins cher (477€ à 890€ par an selon votre situation, au CNED) vs aux alentours de 5000€ par an en école

√ La flexibilité : vous pouvez travailler où vous le souhaitez quand vous le souhaitez

 

L’inconvénient de la correspondance ?

Votre capacité à vous driver tout seul et à vous automotiver… Car personne d’autre ne le fera à votre place !

Nb : ce critère n’est pas à sous-estimer et dépend vraiment de votre personnalité. Car en pratique, pas mal d’étudiants n’arrivent pas à garder la motivation et la régularité nécessaire durant 2 ans.

Reussir son BPJEPS AF AGFF TOUT SAVOIR SUR LES UC DU BPJEPS AGFF (2EME PARTIE) etudes travailler etudier cours

 

En bref, le BTS diététique, ça donne quoi ?

  • Autour de 750h de formation par an (soit quand même environ 20h par semaine sur 9 mois)
  • 1 stage de 6 semaines (à temps complet) la première année et un total de 14 semaines de stages la 2ème année
  • Généralement du 1er octobre au 30 juin (hors période de stage la 1ère année)

 

Le programme :

  • Biochimie –physiologie
  • Connaissance des aliments
  • Bases physiopathologiques de la diététique
  • Economie et gestion
  • Présentation et soutenance de mémoire
  • Epreuve professionnelle de synthèse
  • Plusieurs stages obligatoires, dont un en restauration collective et un en milieu thérapeutique

Le BTS diététique entre également dans le cadre de la formation continue.

 

Peut-on cumuler la même année BPJEPS AF / AGFF et BTS diététique ?

nutrition bts dietetique BPJEPS AGFF BP

Excellente question, dont je ne vais hélas pas pouvoir réellement répondre.

Si un étudiant a déjà cumulé les 2, je serai ravi d’avoir son témoignage en commentaire.

Je vais simplement pouvoir vous donner quelques pistes de réflexion, mais cela reste de la théorie :

  • Inutile d’envisager le cumul si vous suivez les 2 options / mentions du BPJEPS AF / AGFF. La question se pose davantage si vous ne suivez qu’une seule option / mention, particulièrement l’option « haltérophilie, musculation » (ex mention D)

 

  • Le seul cas où le cumul serait envisageable serait avec le choix d’un BTS diététique par correspondance. Comme vous pouvez effectuer votre stage de diététique jusqu’au 31 août (avec le CNED et uniquement en première année), vous n’avez normalement qu’à suivre les cours par correspondance durant l’année

 

  • Moins vous avez d’heures de cours et de stages obligatoires, plus vous aurez de chance de pouvoir envisager le cumul des 2. Gardez juste en tête que le BTS correspond à peu près à 20h de cours par semaine, ce qui est quand même conséquent. A n’envisagez donc que si vous avez une grosse capacité de travail, une excellente capacité à vous automotiver et une situation favorable aux études (pas de travail à côté, d’enfants à vous occuper…)

 

Tous les cas particuliers ne sont bien-sûr pas listés dans l’article. Si vous ne vous retrouvez dans aucun des cas ci-dessus, exposez-moi votre cas dans les commentaires pour que je vous réponde directement tout en faisant profiter les autres lecteurs de nos échanges.

 

Seriez-vous intéressé(e) pour passer un BTS diététique ou faire un partenariat avec un diététicien ? Que pensez-vous de cette complémentarité ? Partagez vos avis en commentaire !

 

Sites de référence :

AFDN (Association Française des Diététiciens Nutritionnistes)

lesmétiers.net : site résumant les formations et les débouchés pour de nombreuses professions

CNED, liste des BTS

 

Livret gratuit à télécharger : cliquez sur l’image

Visuel Livret PENDANT

4 commentaires

Rajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.