Seniors et coachs sportifs : les précautions à prendre

 Vidéo – Les précautions à prendre pour les seniors

Dans cette interview, Evelyne Frugier, formatrice internationale de Fitness, va nous indiquer les précautions à prendre lorsque l’on coache des seniors

 

Evelyne va nous livrer ses conseils en répondant aux questions suivantes :

  • Qu’est-ce qu’un public Senior ?
  • Face à un public Senior, quels sont questions à poser ou les tests supplémentaires à faire ?
  • Quels sont les exercices qu’il vaut mieux éviter ?
  • Quels sont les exercices qu’il vaut mieux inclure ?
  • Ces spécificités sont-elles différentes selon si l’on coache des hommes ou des femmes ?

 

Evelyne Frugier est également :

  • Responsable du projet Senior à la FFGym
  • Ancienne internationale de Volley
  • Ex championne de France de Gymnastique Aérobic
  • Elle a son propre studio de coaching à Cannes (où il y a beaucoup de Seniors)
  • Elle a créé une école de formation pour coachs sportifs : la « Frugier Fitness School »
  • Jury BPJEPS AGFF
  • Directrice pédagogique et technique Z’Fitness (cours vidéo de Fitness et Wellness pour professionnels)

Vous pouvez la retrouver sur son site : www.evelynefrugier.com ou sur sa page Facebook pour la partie formation : Frugier Fitness School

 

Et vous, avez-vous des conseils ou des exercices à proposer pour s’adapter à un public Senior ? Partagez-les en commentaire !

 

Retranscription de l’interview d’Evelyne Frugier

– Dans cette interview, Evelyne Frugier formatrice internationale de fitness va nous indiquer les précautions à prendre lorsque l’on coach des seniors. Evelyne, bonjour !

– Bonjour Fred !

– Alors Evelyne a un sacré palmarès. C’est une ancienne internationale de volley, c’est une ex championne de France de gymnastique aérobic. Elle a son propre studio de coaching à Cannes. D’ailleurs on est actuellement à 50m.

– Exactement !

– Elle a un studio de coaching, où il y a également un centre de formation pour coach sportif à l’intérieur. Elle est également responsable du projet senior à la fédération française de gymnastique. Elle est jury BPJEPS AGFF, d’ailleurs c’est là que l’on s’est rencontré ! Elle est également directrice pédagogique et technique de Z-fitness qui fait des vidéos de fitness et de Wellness. On a fait le tour à peu près !

– Oui en raccourci !

– Alors, tout d’abord, qu’est-ce qu’un public senior ?

– C’est un public qui a commencé à vieillir ou qui a continué à vieillir, puisqu’on commence à vieillir à partir de 20 ans à peu près. Mais on voit les premières prémices du vieillissement autour de 50 ans. Ça peut être un peu avant pour certaines personnes qui sont déjà atteintes de presbicie. Mais après ça peut venir plus tard bien sûr.

– D’accord donc quand on dit senior c’est à partir de 50 ans. Très bien ! Tu as en face de toi des coachs sportifs fraichement diplômés en général. Et ils peuvent se poser la question : « face à un public senior, quels sont les questions à poser ou les tests supplémentaires à faire ? »

– Quand on a un public senior déjà, il est conseillé de faire le questionnaire santé qu’on fait normalement. Sauf qu’en senior on va quand même vérifier qu’ils n’ont pas de soucis cardiaques, surtout s’ils viennent pour la perte de poids ou pour un entrainement cardiovasculaire. Ce serait vraiment conseillé de faire un test d’effort chez le cardiologue. Parce qu’on ne va pas faire un test d’effort comme on va faire avec le Ruffier de Dixon ou le Luc Léger. Test de Cooper encore moins ! Pour peu que la personne ne soit pas entrainée. C’est vraiment à cet âge-là que l’on conseille cette première chose. Nous après on va intégrer des tests de souplesse et d’équilibre. Pour les plus âgés (70-75 ans) on peut faire quelque test de mémorisation (des exercices bien sûr, pas des tests écrits !) Voilà.

– Très bien ! Y-a-t-il des exercices à absolument éviter avec un public senior ?

– Il faut faire la distinction entre les 50-65 ans, les 65-75 ans et les plus de 75 ans. Donc plus on avance dans les tranches, plus on va éviter les efforts à fort impact, tout ce qui est saut ou course à pied. Vous me direz : on connaît des seniors qui font encore de la course à pied. Mais si on a une personne qui vient directement vers nous, il faut utiliser le questionnaire pour voir si elle a déjà pratiqué. Car il y a une grosse différence entre les seniors qui ont déjà pratiqué et les autres. Alors déjà on a une grosse différence entre les gens qui n’ont jamais rien fait, ceux qui se sont toujours entrainés et ceux qui se sont surentraînés. Plus on va allez dans les seniors et plus cette différence augmente. Est-ce qu’ils se sont déjà entrainés ? Est-ce qu’ils arrivent sans entraînement ? Est-ce qu’ils se sont entraîné et ils ont des problématiques de blessures ou d’anciennes blessures ? Plus l’âge ! Donc en senior, on va éviter généralement tout ce qui est grand impact, s’entraîner sans échauffement c’est impossible peu importe le niveau, on s’échauffe toujours. On ne va jamais faire l’impasse sur le stretching. Car en vieillissant on a la sarcopénie : on a plus de tissus conjonctifs et de graisse dans le muscle. Il faut donc étirer plus car on perd de la flexibilité. On va éviter aussi les sauts en contrebas ou l’explosivité.

– D’accord très bien ! C’est assez clair sur ce qu’il faut éviter en fonction de l’âge du public senior. A l’inverse, est-ce qu’il y a des exercices à privilégier et que tu conseilles d’inclure quand on coach des seniors ?

– Le stretching qu’il ne faut pas abandonner ! Parce que la mobilité se perd avec l’âge. Bien sûr à 50-65 ans ça va encore. La force aussi pour maintenir l’autonomie du senior, surtout pour les plus âgés. Enfaite il faut tout faire ! La posture aussi car les gens se ratatinent. Non seulement on perd de la masse musculaire, mais aussi de la souplesse et la posture ! Et on intègre des exercices d’équilibre. Il faut faire du fonctionnel. On ne reste pas sur des exercices guidés ou sur un seul plan. Par contre, sur la colonne vertébrale on va éviter les exos multiplans sur le rachis. C‘est-à-dire qu’on va faire que des rotations, soit que des flexions mais ce n’est pas ce que l’on privilégie. On privilégie plutôt les extensions. Et on va limiter les exercices comme on faisant avant en multiplan où tu fais et rotation et flexion et inclinaison.

– D’accord. Car il y a un danger ?

– Oui sur les disques. Car ils ne sont plus vascularisés à partir de 20 ans ! Donc à 50 ans, on paye ce qu’on a fait avant. Donc finalement il va falloir faire tout en senior. Mais il y a des choses essentielles comme l’échauffement. On ne va pas directement sur quelque chose de très dynamique. Souvent les échauffements sur les groupes cardio (qui sont très bien pour les seniors) on les voit de moins en moins sur les seniors on voit surtout de la gym douce. Or le cardio est très important pour eux. Car le cardio est très important aussi. Il peut être fait sous forme de marche active, cours de LIA, marche nordique. Mais l’échauffement doit être très progressif. Et souvent quand on voit les cours cardio, ça part trop vite.

– D’accord ! Une dernière question : est-ce qu’il y a des prises en compte vraiment différentes à faire entre un public senior homme et un public senior femme ?

– Tout à fait. Car nous les femmes on arrive dans un âge senior qui correspond aussi à la ménopause. Beaucoup de changement hormonal avec des pertes de graisse où il ne faut pas pour la mettre où il ne faut pas non plus. Donc c’est parfait ! Avec une baisse du métabolisme. Aussi avec les femmes qui ont un anabolisme moins important que les hommes. Mais en vieillissant, on a une forme musculaire plus importante que les hommes. Donc la femme aussi va avoir plus de problèmes que l’homme. Disons au début de l’âge senior. Alors que les hommes vont passer 40-50 ans (après c’est psychologiquement plus dur). On ne gère pas les hommes de la même manière que les femmes. Souvent je dis que les femmes sont vraiment à l’écoute. Donc il ne faut pas les obliger à faire des choses explosives car elles n’ont pas les capacités et très souvent pas l’envie non plus. Elles ont des problématiques comme « ici ce se ramollit ». On perd de la graisse et des adducteurs. Le bas du ventre stocke la graisse et le visage perd un peu de graisse. Du coup elles ont des demandes très particulières. Alors que les hommes reprennent comme à 20 ans ! Ils sont très souvent touchés par les ruptures du tendon d’Achille, rupture du tendon bicipital. Donc eux doivent freiner leurs ardeurs et les femmes doivent tenir compte de leur besoin spécifique. Par exemple, si un coach les entraine sur les pompes. Je dis souvent d’arrêter de faire les pompes pour les femmes. Faite plutôt les pompes triceps. Car elle a besoin de se renforcer au niveau des triceps et pas au niveau des pecs ou elle aura besoin d’ouvrir et pas de refermer. Il faut vraiment tenir compte de la spécificité des femmes pour leur faire plaisir, qu’elles continuent leur entraînement !

– Exactement car c’est souvent pour le plaisir que les personnes viennent vous voir !

– Pour des résultats et prendre du plaisir avoir quelqu’un qui est sympa avec elle. A moins qu’elles soient mazo. Mais il faut tenir compte des différences. C’est la seule différence entre les humains : les hommes et les femmes.

– Evelyne, merci beaucoup pour ces conseils vis-à-vis du public senior ! Ou est-ce que les lecteurs du blog ou les abonnées à la chaine YouTube réussir son BPJEPS peuvent te suivre ?

– Ils peuvent me suivre sur mon site internet www.evelynefrugier.com. Sinon j’ai une page Facebook Frugier Fitness School. Je ne mets que des informations concernant l’information justement. Je mets régulièrement des photos concernant des formations. Sinon je suis sur Twitter, Instagram…

– Elle a une panoplie importante de DVD aussi ! Si vous avez aimé la vidéo n’oubliez pas de la liker ! Si vous avez des amis coachs qui démarrent et qui ont un public senior n’oubliez pas de leur partager cette vidéo, ça pourra vraiment les aider ! Vous pouvez vous inscrire à la chaîne Réussir son BPJEPS en cliquant en bas à droite. C’était Frédéric Balussaud du blog Réussir son BPJEPS avec Evelyne Frugier !

Rajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.