L’évolution de l’image du CrossFit au BPJEPS AF depuis 2015

J’ai écrit le précédent article qui s’appelait “CrossFit et BPJEPS AGFF : quelle stratégie adopter ?” il y a un peu plus de 3 ans, le 3 septembre 2015.

Je suis heureux de voir comment les choses ont radicalement changé depuis, en relativement peu de temps.

 

Jusqu’en 2015 : le Crossfit, la bête noire du BPJEPS

Le CrossFit est passé aux yeux du BPJEPS du statut de “bête noire“, dont il faut éviter de parler pour ne pas se faire saquer aux concours d’entrée ou aux aux examens de sortie, au statut d’un sport méritant ses lettres de noblesse.

 

nb : j’ai donc volontairement gardé l’ancien article, que vous trouverez à la fin de celui-ci, pour que vous puissiez constater de vous-même l’ampleur du changement de point de vue à son sujet.

 

Livrets gratuits à télécharger : cliquez sur l’image

Visuel Livret AVANT

 

Après 2015, le CrossFit gagne ses lettres de noblesse au BPJEPS

Comme vous le savez peut-être, le BPJEPS a récemment évolué du BPJEPS AGFF au BPJEPS AF. 

Autant la partie “cours collectif” a peu été impactée par ce changement, autant la partie “musculation” l’a fortement été, notamment via l‘intégration de l’haltérophilie.

Et l’hatérophilie n’a pas fait son entrée par la petite porte. L’option s’appelle dorénavant “Haltérophilie, musculation” (option b) et un minimum de niveau en haltérophilie est aujourd’hui nécessaire pour obtenir cette option.

En effet, pour valider l’UC 4b, vous allez devoir faire la démonstration, par tirage au sort, d’un des 2 mouvements d’haltérophilie : l’arraché ou l’épaulé-jeté (respectivement “Snatch” et “Clean & Jerk” en CrossFit).

 

Et dans les 2 autres mouvements à choisir au tirage au sort parmi 4 mouvements, 2 sont dérivés, ou du moins très présents, en haltérophilie : le squat clavicules (Front Squat) et le soulevé de terre (Deadlift).

Autrement dit, si vous voulez devenir Personal Trainer et réaliser des programmes, vous n’avez plus le choix : l’haltérophilie est obligatoire.

 

Le CrossFit est-il à l’origine de la transformation du BPJEPS AGFF en AF ?

La percée du CrossFit en France a-t-elle directement influencé cette transformation du BPJEPS ?

Les coïncidences du calendrier semblent répondre par l’affirmative.

Mais il n’en est apparemment rien. J’étais le premier étonné en interrogeant le Secrétaire Générale du premier syndicat de coachs sportifs en France, Stéphane Descours Lapandry de l’APS2PF, dont vous trouverez l’interview ici :

Le nouveau BPJEPS AF expliqué par le syndicat des coachs sportifs

 

Stéphane a suivi l’évolution en première ligne. Et cette influence de l’haltérophilie n’a pas été directement liée à la percée du CrossFit, mais au fait que ce soit dorénavant la fédération d’haltérophilie-musculation, la FFHM, qui chapeaute le BPJEPS AF. 

 

Que le CrossFit ait influencé ou non la création du BPJEPS AF n’est peut-être pas le plus important.

Ce qui est important en revanche, c’est que le BPJEPS AF prépare mieux que le BPJEPS AGFF  à devenir Coach CrossFit. Vous aurez maintenant dès la sortie du BPJEPS AF des bases en haltérophilie.

Reste que ce n’est pas là que vous apprendrez les principaux mouvements de gymnastique, mais bon, on ne va pas se plaindre. C’est déjà une sacrée avancée.

 

Quelle stratégie adopter pour les tests d’entrée au BPJEPS AF ?

Aujourd’hui, contrairement à il y a quelques années, vous pouvez donc vous permettre de venir en tenue complète CrossFit, à en parler ouvertement lors de vos oraux. Vous pouvez par exemple aujourd’hui ouvertement indiquer que vous désirez être un coach dans une box CrossFit, ouvrir votre propre box

La seule recommandation que j’aurai est la suivante : faite preuve d’ouverture d’esprit et montrez-vous curieux et intéressés pour en savoir plus sur d’autres disciplines.

Après tout, certaines personnes qui commencent par la Zumba pourront un jour venir frapper à une box CrossFit.

 

Si vous voulez que le CrossFit soit valorisé, valorisez les autres disciplines du Fitness. 

 

Gardez à l’esprit que le CrossFit n’est pas au goût de tout le monde et que le principal est que chacun trouve chaussure à son pied pour démarrer une activité physique et être en meilleure forme.

 

Pouvez-vous faire votre stage dans une box CrossFit ?

crossfit box BPJEPS AF

Aujourd’hui, contrairement à lorsque j’ai passé mon BPJEPS, il est possible de faire son stage dans une box CrossFit. Et c’est tant mieux. Enfin ! 

Et l’intégration de l’haltérophilie au sein du BPJEPS AF permet d’autant plus de justifier un stage dans une box. Car il est souvent difficile de pouvoir s’exercer en haltérophilie dans une salle de Fitness traditionnelle. Même si ces dernières ont parfois intégré une ou deux plateformes d’haltérophilie, il n’y a généralement pas le personnel compétent qui va avec. 

Mais à moins que vous ne vouliez exclusivement devenir coach CrossFit (et donc ni Personal Trainer à domicile ou en extérieur, ni instructeur Fitness…), je ne peux que vous recommander de varier vos expériences professionnelles, en ayant par exemple 2 stages, pare exemple :

  • Box CrossFit + salle de Fitness traditionnelle
  • Box CrossFit + studio de coaching

 

Si vous faites les 2 options, vous n’avez de toute façon pas le choix. Vous devez également faire un stage dans une salle de Fitness qui propose des cours collectifs.

 

Une question que je vous pose :

Remarquez-vous encore aujourd’hui des réticences des jurys concernant le CrossFit ?  Partager votre expérience et vos avis en commentaire !

 

Livrets gratuits à télécharger : cliquez sur l’image

Visuel Livret AVANT

 

 

Ancien article, intitulé “CrossFit et BPJEPS AGFF : quelle stratégie adopter ?” rédigé le 3 septembre 2015

 

En France, le CrossFit est encore très jeune

Je me rappelle en 2012, lorsque je prononçais le terme CrossFit, les gens, y compris de nombreux sportifs, me regardaient avec des points d’interrogation dans les yeux. « Le quoi ? ». « Mais qu’est-ce que c’est ? ».

BPJEPS CROSSFIT CrossFit et BPJEPS AGFF : quelle stratégie adopter ? wtf

Ça me rappelait étrangement 2005, année où j’ai débuté le Krav Maga, et où je lisais le même étonnement dans les regards. « Le Krav-quoi ? ».

 

Bref, 2012, c’est il y a tout juste 3 ans. A la fin cette année-là, il n’y avait que 9 box en France. CrossFit Louvres avait ouvert dans l’année.

Certes, aujourd’hui, vous avez de moins en moins besoin d’expliquer ce que c’est car grâce aux nombreux articles parus et à l’explosion du nombre de box, le terme s’est démocratisé.

 

Mais 3 ans, cela reste jeune. Et plus quelque chose est jeune, plus il y a d’a priori…

 

CrossFit et BPJEPS AGFF font-ils bon ménage ?

La majeure partie des formateurs et des jurys BPJEPS AGFF ne sont pas pratiquants de CrossFit. Ils ont lu des articles dessus, regardé des vidéos, parfois essayé quelques wod. Mais globalement, le scepticisme concernant le CrossFit est encore très présent… Et les préjugés omniprésents.

 

Lorsque j’ai suivi mon BPJEPS AGFF (2013-2014), ce n’était clairement pas une bonne idée de mentionner le CrossFit. Je m’en suis pourtant donné à cœur joie, mais globalement, ça m’a davantage mis des bâtons dans les roues… Ainsi qu’aux autres CrossFiteurs que je connaissais.

 

2014-2015 a certainement marqué un début de transition, avec quelques étudiants obtenant des stages dans des box CrossFit et qui validaient leur diplôme la première année.

Mais d’après les échanges avec d’autres CrossFiteurs en formation en 2014-2015, la stratégie du « profil bas » a clairement été plus payante que celle du « Je crie haut et fort que je fais du CrossFit et que cette méthode d’entraînement est au top ». Et pourtant, il s’agissait parfois de gérants de box CrossFit et/ou d’athlètes chevronnés dans la discipline.

 

Qu’en sera-t-il pour 2015-2016 ?

Difficile de prévoir l’évolution des mentalités… Par expérience, j’ai pu remarquer que les mentalités évoluaient toujours trop lentement.

Ca me semble donc encore un peu prématuré de changer de stratégie. La meilleure stratégie est peut-être encore de suivre le principe de précaution… Eventuellement en « testant » votre interlocuteur pour voir sa sensibilité sur la question. Si vous observez des réticences lorsque vous prononcez le mot CrossFit, peut-être serait-il plus judicieux de ne pas trop montrer votre enthousiasme débordant.

 

 

Quelle stratégie adopter pour les tests d’entrée au BPJEPS AGFF ?

 

Un lecteur du blog Réussir son BPJEPS m’a justement envoyé le message suivant :

« Je suis moi-même pratiquant de CrossFit et titulaire de la certification CrossFit level 1.

D’après tout ce que j’ai pu voir et entendre, le jury est assez “réticent” vis-à-vis de cette discipline.
Il en est de même pour le responsable de la formation de mon futur centre. Après avoir discuté avec lui, j’ai pu voir qu’il n’était pas un inconditionnelle de cette méthode d’entraînement. C’est le moins que l’on puisse dire. Pour lui, ce n’est qu’un phénomène de mode.
Tout cela nous mène à ma question. Est-ce que je dois mentionner dans mon dossier d’inscription que je suis titulaire de cette certification?
Cela ne risquerait-il pas de me mettre des bâtons dans les roues? (…) Petit détail qui peut paraître anodin mais mes chaussures que j’utilise pour le squat sont les Reebok CrossFit Lifter 2.0 plus avec marqué CrossFit dessus bien voyant. Du coup j’hésite fortement à les mettre pour les tests spécifiques. Le problème est que je me vois mal faire du squat avec d’autres chaussures (surtout pour réaliser une perf). »

 

J’ai conseillé à ce lecteur de ne pas indiquer dans son dossier d’inscription qu’il était titulaire du CF L-1 Trainer.

En ce qui concerne les chaussures Reebok CrossFit Lifter 2.0, les vêtements CrossFit se démocratisent de plus en plus. Il commence à y avoir des personnes qui ne font pas réellement de CrossFit qui en portent.

Je lui ai donc conseillé de prendre ses chaussures avec lui :

« C’est clair que tu seras plus à l’aise avec des CrossFit Lifter, qui sont faites pour l’haltérophilie/CrossFit, qu’avec des chaussures à semelles classiques et non compensées. Les CrossFit Lifter te permettent de descendre plus bas sans arrondir le dos. Donc de mieux réussir tes tests spécifiques.

Je ne pense pas qu’ils puissent te pénaliser simplement pour ça, ce serait abusé. Evite juste de prendre la panoplie complète CrossFit (short, T-shirt, chaussettes de contention…). »

 

Je suis conscient que ma réponse puisse faire débat auprès de la communauté CrossFit, surtout auprès des inconditionnels, mais c’est la stratégie qui me semble aujourd’hui la plus approprié pour optimiser vos chances d’entrer en formation et de réussir votre BPJEPS AGFF.

Ma réponse sera peut-être différente dans un an. Ce que j’espère bien !

 

Pouvez-vous faire votre stage dans une box CrossFit ?

Phénomène surtout visible depuis la rentrée 2014, les responsables pédagogiques acceptent de plus en plus que certains de leurs étudiants en mention D fassent leur stage dans une box. C’est une excellente nouvelle !

Il n’est donc plus indispensable pour des CrossFiteurs passionnés et qui veulent devenir coach CrossFit de passer par la case « club de gym traditionnel ».

Est-ce que cela remet en cause la relative discrétion dont je parle plus haut ?

Pas vraiment, en particulier en ce qui concerne les concours d’entrée ou les examens lors des épreuves pour obtenir le diplôme.

La prudence s’impose encore… Peut-être plus pour très longtemps.