Souplesse streching ANATOMIE BPJEPS AGFF COACH SPORTIF FITNESS UC 7D 7C

Idées fausses sur les étirements

Tout d’abord, faisons ensemble le tour des idées fausses sur les étirements

  • Les étirements évitent les courbatures

Faux : au contraire, les étirements créent des micro lésions supplémentaires et peuvent donc augmenter les courbatures. Certains bodybuildeurs étirent d’ailleurs les muscles qu’ils viennent de travailler pour augmenter les micro lésions et donc leur hypertrophie musculaire.

Nb : pour améliorer votre récupération, vous pouvez en revanche privilégier une récupération active à 40/50% de votre FC max durant une dizaine de minutes.

  • Les étirements permettent d’éviter les blessures

Vrai… Et faux : sur le long terme, les étirements permettent d’augmenter l’amplitude des mouvements et la capacité du muscle à s’allonger, ce qui peut éviter des blessures. Par contre, à court terme (dans l’heure qui suit), les étirements ayant un effet analgésique, ils augmentent le seuil de tolérance à la douleur, ce qui peut accentuer le risque de blessure, dont les entorses.

 

  • Les étirements améliorent la vascularisation des muscles

Faux. L’idée de base était que l’effet de pompe que l’on a lorsque l’on étire un muscle ait un effet drainant. En réalité, les étirements auraient même l’effet opposé en compressent les vaisseaux sanguins.

 

  • Les étirements permettent d’augmenter la température du corps et donc de préparer le corps à l’effort

Faux. Les étirements font même baisser la température du corps. Pour augmenter la température, il faut qu’il y ait un effet de pompe. Les vaisseaux sanguins étant comprimés, l’afflux sanguin se réduit, ce qui fait baisser la température corporelle.

 

  • Les étirements évitent les crampes

Faux. Aucun lien entre les 2 n’a été démontré.

 

Livrets gratuits à télécharger : cliquez sur l’image